© illustration par Elaillce...

mercredi 2 mai 2012

Farinata aux kumquats by La cucina di TerrESa (sans gluten)

La cuisine du soleil, des légumes... la cuisine de l'amour, l'amour et le respect de la terre, c'est chez TerrESa !
En février dernier, lors d'une journée fraîche et ensoleillée, nous avons eu le plaisir de rencontrer Terresa, chez elle pour un cours de cuisine végétarienne.
Le temps d'une demi-journée, Terresa, amoureuse de la terre nous a partagé sa cuisine, sa passion et son respect pour les produits locaux et saisonniers, puis nous avons pris plaisir à déguster nos réalisations du matin.
Ce fut une belle rencontre dont nous gardons un très bon souvenir, de précieux conseils et un vif souffle d'inspiration.
Je vous invite vivement à découvrir son univers, admirer ses plats à travers ses belles photos en vous rendant sur son site.


"Cuisiner, partager cela avec d’autres est une merveilleuse célébration de la vie : l’harmonie de couleurs, textures, saveurs font écho à l’harmonie de l’existence. C’est aussi un doux rituel qui rend hommage à l’échange, à l’équilibre de la vie, à ce que la Terre et ces animaux peuvent nous offrir de meilleur en retour de l’attention que l’on prend à la travailler, dans le respect et la responsabilité. Quand je m’installe devant un plat que j’aime, sachant tout le soin, tout le respect montré à la Terre, aux animaux, cette célébration prend une dimension, une profondeur, toute aussi nourrissante. Et à cet instant précis, je ressens humilité et gratitude face à ce mystère qu’est la vie." 
TerrESa

Voici une des recettes que nous avons réalisée ensemble, elle rappelle le soleil d'Italie.

Farinata aux kumquats by TerrESa

Ingrédients pour 6 personnes
  • 200 g de farine pois chiches
  • 400 - 450 ml d'eau froide
  • 5 g de gros sel
  • 4 à 5 cuillères à soupe d’huile d’olive extra-vierge
  • garniture*

Mettre la farine dans un bol en verre et, avec un fouet, incorporer graduellement l'eau, jusqu'à une consistance lisse, en faisant attention de ne pas laisser former des grumeaux.
La pâte doit laisser un léger voile sur une spatule en bois trempée dedans (ou la pâte doit avoir la consistance de la glace fondue). Couvrir avec un torchon et mettre de côté dans un endroit chaud pendant 4 - 5 heures (jusqu'à 12 heures - ou toute la nuit – si assez froid dehors).

Enlever l’écume qui s'est formée sur la surface. Incorporer le gros sel et 2 cuillères de soupe de l'huile d'olive. Ne pas hésiter à ajouter davantage de sel.
Préchauffer le four à au moins 240 ˚C. Faire chauffer un plat de cuisson en verre ou en céramique (33 x 22 cm, ou similaire) dans le four pendant 10 minutes. Retirer et verser 2-3 cuillères à soupe d'huile d'olive et bien enrober le fond et le bas des parois. En travaillant rapidement, mélanger la pâte une dernière fois et verser uniformément dans le plat (elle va grésiller et commencer à prendre presque immédiatement). La pâte ne doit pas dépasser plus de 1,5 cm d'épaisseur. Ajouter la garniture* de votre choix (ici : kumquats, olives vertes, oignons, romarin frais) et un ou deux filets d'huile d’olive sur la surface.

Cuire au four pendant environ 15 minutes, ou jusqu'à ce que la surface soit dorée et croustillante et que les bords se détachent.
Retirer du four, saupoudrer de sel et poivre fraîchement moulu.
Servir immédiatement accompagné d'une belle salade verte.


*Variations de garnitures
Avant la cuisson, vous pouvez saupoudrer la surface avec une poignée d'un mélange de :
— olives vertes, kumquats, ciboulette, tout coupé finement, romarin frais
— oignons rouges hachés, romarin frais
— tomates cerises coupées en deux, thym frais
— olives vertes hachées, basilic frais
— etc…..

4 contributions au bonheur :

  1. Très belle découverte ce blog... dommage que je sois si loin parce que j'aurais bien aimé suivre un cours!!!
    Très appétissante ta recette! Je ne connaissais pas ce plat!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anne et Alex,
    A peine votre blog et la recette de la farinata découverte que je me lançais ce soir...Une première avec la farine de pois chiche que j'ai trouvé étonnante, avec cette matière un peu rude et cette odeur de haricot frais.
    Je l'ai préparé avec des tomates cerises, un oignon et des herbes de Provence. Le résultat était plutôt convaincant, bien que peut-être pas assez cuit à mon goût, mais très bon quand même et surtout novateur !
    Je termine ce long commentaire en vous demandant pourquoi un temps de repos si long est-il nécessaire ? Je n'ai pas eu la patience d'attendre 5h...Mais je recommencerai sans faute la farinata !
    Merci pour cette recette et ce joli blog très agréable à consulter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lucile et merci pour ton partage !
      Normalement, le temps de repos est nécessaire, cela développe les arômes, change la consistance de la pâte et facilite la digestion (?)... j'imagine que c'est dû à la farine de pois chiche qui ne contient pas de gluten.
      Mais je comprends ton impatience ;)
      Si tu ne l'as pas trouvée assez cuite, essaie de la faire moins épaisse, max 1 cm par exemple.

      Supprimer
    2. Je vais la retenter en effet...et merci pour l'explication ! (je crois que je n'ai pas eu de problème de digestion, mon estomac de végétarienne doit être paré aux légumineuses :D )

      Supprimer