© illustration par Elaillce...

mercredi 21 juin 2017

Glace matcha et coulis de cerises (vegan)

Une délicieuse glace végétale, dégustée pendant nos vacances au soleil, m'a inspirée cette nouvelle recette rafraîchissante. J'attribue son onctuosité et sa douceur à l'ingrédient principal : le tōnyū qui est du jus de soja, ici bio et français.
D'habitude, mes précédentes glaces végétales avaient comme base principale le lait de coco ou la crème, mais je n'avais pas encore testé avec la crème de soja. C'est chose faite et ça marche très bien ! Le résultat est plus léger, plus fondant.
Avis aux amateurs des goûts amer et acide, voici la version au matcha (le thé vert japonais bourré d'antioxydants) accompagné d'un coulis de cerises aigres.

Glace matcha et coulis de cerises (vegan)

Ingrédients :
  • 500 ml de crème de soja
  • 200 ml de crème de riz
  • 75 g de sirop d'agave
  • 5 à 10 g de matcha (1 à 2 c. à soupe)
  • du coulis de cerises

La veille, placer la cuve de la sorbetière au congélateur .
Sans sorbetière, une solution consiste à mettre le mélange obtenu au congélateur et bien remuer toutes les heures jusqu'à durcissement (6-8h).

Placer tous les ingrédients, sauf le coulis de cerises, dans le bol d'un blender. Mixer puis ajuster en sirop d'agave et en matcha selon votre goût. Verser la préparation dans la sorbetière en suivant les instructions de celle-ci. Quand la préparation commence à bien épaissir (au bout de 25 minutes environ), verser un filet de coulis de cerises.
Servir aussitôt ou conserver la glace au congélateur dans un récipient adapté et la sortir 15 minutes avant. Servir accompagné du coulis.

Bel été !

mardi 30 mai 2017

Pad Thaï (vegan)

Je ne me rappelle plus d'où j'ai tiré cette recette, mais elle ressemble beaucoup à celle que nous réalisions chez Bob's Kitchen. Des nouilles de riz, des carottes râpée, une sauce à la cacahuète, voici ma version du plat traditionnel thaïlandais : le pad thaï.
N'hésitez pas à l'adapter en fonction des ingrédients de vos placards, par exemple, remplacer les nouilles de riz par des pâtes demi-complètes, du riz thaï ou des crudités (carottes, courgettes...).
Simplicité, fraicheur et saveurs pour une assiette qui change de l'ordinaire et réveille un brin les papilles.

Salade de nouilles façon Pad Thaï

Ingrédients pour 3 personnes environ :
  • 400 g de nouilles de riz
  • 3 carottes
  • 2-3 poignées de cacahuètes
Pour la sauce (≈ 220 ml)
  • 1 gousse d'ail
  • le jus d'1/2 lime (ou à défaut citron)
  • 2 c. à soupe de sauce soja (ici tamari)
  • 1 c. à soupe de vinaigre de riz
  • 1/4 d'oignon
  • 1/2 c. à café de pâte de piment
  • 1 c. à café de sucre
  • 1 cm de gingembre sans la peau
  • 1 botte de coriandre fraîche
  • 3 c. à soupe rases de purée de cacahuète
  • 40 ml d'eau

Cuire les nouilles de riz selon les indications figurant sur l'emballage (qui peuvent varier d'une marque à l'autre). Râper les carottes. Concasser grossièrement les cacahuètes.
Mettre tous les ingrédients de la sauce (sauf quelques feuilles de coriandre pour décorer) dans un blender et mixer jusqu'à obtenir une texture homogène (ajouter davantage d'eau si besoin).
Mélanger les nouilles avec la sauce et les carottes. Répartir dans des assiettes creuses et parsemer de coriandre et cacahuètes concassées.


Quel est le plat qui vous fait voyager ?

mercredi 15 février 2017

Bugnes (vegan)

C'est la période où les bugnes s'empilent et forment des montagnes enneigées dans les vitrines des pâtisseries. Cela nous a donné envie d'en réaliser pour la première fois ! Nous en mangions dans nos familles (on les appelle tourtisseaux chez Alex) mais nous n'avions jamais essayé d'en faire, surtout depuis 4 ans que nous sommes végétaliens. Et en fait, c'est très simple et ne demande pas d'ingrédients spécifiques pour remplacer les oeufs. En complément de la farine de blé classique, j'ai utilisé de la farine de teff, habituellement utilisée en Ethiopie pour réaliser l'injera  (une sorte de crêpe qui sert de support aux aliments pour manger avec les doigts). Cette farine sans gluten est source de calcium, riche en fer et en fibres. De quoi se donner bonne conscience pour mardi gras !
Ces bugnes sont légèrement sucrées, dorées, croustillantes, un rien généreuses mais surtout moelleuses, et végétales.

Bugnes (vegan)

Ingrédients pour 2 saladiers
  • 400 g de farine de blé*
  • 200 g de farine de teff*
  • 65 g de sucre
  • 11 g de poudre à lever
  • 70 ml d'huile d'olive
  • 300 ml de boisson végétale (soja)
  • 3 c. à soupe de cognac (ou fleur d'oranger ou rhum...)
  • 1 l d'huile de tournesol (ou autre huile de cuisson)
  • sucre glace 

Dans le bol d'un robot (sinon dans un cul de poule), peser les farines, le sucre et la poudre à lever. Ajouter l'huile, la boisson végétale et l'arôme de votre choix. Mélanger quelques minutes jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 5mm environ**. A l'aide d'une roulette à pâtisserie, couper des bandes, former des losanges, faire une incision au centre de chaque. Les plonger dans l'huile chaude en les retournant dès qu'elle commence à se colorer puis les égoutter sur du papier absorbant.
Une fois refroidies, les saupoudrer de sucre glace. A déguster le jour même et s'il en reste les repasser quelques minutes au four.


Notes :

*Il est tout à fait possible d'utiliser uniquement de la farine de blé ou pour une version gluten free uniquement un mix de farines sans gluten.
**Vous pouvez tester plusieurs épaisseurs selon la texture que vous souhaitez obtenir.

Recette inspirée de celle d'Au vert avec Lili

Cette année, Mardi Gras c'est le 28 février !

mercredi 21 décembre 2016

Bûche Cacao Matcha (vegan)

J'avais très envie de vous partager une recette de bûche végétale, puis après avoir essuyé quelques échecs avec des gâteaux roulés (avec et sans gluten), je n'avais plus de temps à perdre dans mes essais. J'ai donc réutilisé la recette sucrée la plus plébiscitée actuellement sur notre blog, le tiramisu, en lui donnant un air de fête avec deux ingrédients que j'aime particulièrement : le chocolat, ici sous forme de cacao et le matcha !
Cette bûche se tient bien, sans avoir une texture gélifiée, mais plutôt une alternance de crémeux et moelleux qui donne un mélange léger. Idéal pour ne pas crouler sous les orgies de fin d'année.

Nous sommes ravis de participer au défi cuisine VG de Noël pour des recettes festives végétaliennes !


Bûche Cacao Matcha (vegan)

A réaliser la veille
Ingrédients pour 8-10 personnes

Crème matcha* :
  • 6 g d'agar-agar + 250 ml d'eau
  • 125 g de tofu ferme
  • 100 g de sirop d'agave
  • 100 ml d'eau
  • 400 ml de crème de coco
  • 2 à 3 c. à café de matcha* (poudre de thé vert)

Faire bouillir l’eau avec l’agar-agar pendant 1 minute puis verser le mélange sur une ou deux plaques en mince couche (pour que la gelée prenne rapidement).
En attendant que l'agar-agar se solidifie, vous pouvez réaliser la génoise.
Une fois que l'agar-agar est solidifiée, transférer tous les ingrédients dans le bol d'un blender et mixer jusqu'à obtenir une texture bien lisse (sans blender, on peut utiliser un mixeur plongeant, dans ce cas, commencer par mixer l'agar-agar, puis ajouter les ingrédients un par un en mixant à chaque fois). La crème obtenue est plutôt liquide, elle va figer grâce au temps de repos au frais.

* j'ai utilisé ce matcha pâtissier qui a une couleur plutôt pastel. Selon vos envies, vous pouvez aussi bien remplacer par de la vanille de Madagascar.

Génoise cacao** :
  • 195 g de farine de blé T65
  • 25 g de cacao en poudre non sucré
  • 120 g de sucre en poudre
  • 11 g de poudre à lever
  • 1 c. à café de bicarbonate
  • 1 pincée de sel
  • 33 g d'huile végétale neutre
  • 200 ml de lait végétal (ici soja)
  • 100 ml de café
  • 10 ml de vinaigre de cidre (ou jus de citron)

Dans un cul de poule, mélanger les ingrédients secs. Dans un autre récipient, mélanger les liquides puis les verser sur les ingrédients secs. Bien mélanger jusqu'à obtenir une préparation lisse et homogène. Chemiser un moule (rectangulaire 33 cm x 23 cm ou la plaque du four) avec du papier sulfurisé, verser la préparation et enfourner à 180°C pendant 25 minutes. Vérifier la cuisson si besoin. Laisser refroidir avant d'enlever le papier sulfurisé. Couper la génoise dans l'épaisseur (besoin d'aide ? cette vidéo montre la technique) et recouper aux dimensions de votre moule à cake, de manière à obtenir 3 ou 4 biscuits (nous avons volontairement laissé un biscuit dans son épaisseur d'origine pour que la base se tienne mieux).

** pour une génoise vegan et sans gluten, vous pouvez adapter cette recette en ajoutant du cacao

Montage :

Chemiser un moule à cake (30 cm x 12 cm) avec du film étirable bio (cellophane). Verser 300 ml de crème, couvrir avec un morceau de génoise, verser encore 300 ml de crème, couvrir d'un morceau de génoise, puis verser le restant de crème (400 ml) et enfin, recouvrir avec la génoise la plus épaisse.
Laisser reposer au réfrigérateur au moins 6 heures, idéalement une nuit.
Saupoudrer de cacao au moment de servir. Et s'il vous reste de la génoise, vous pouvez en faire des décorations à l'aide d'un emporte-pièce.


☆ Joyeux Solstice ! ☆ 

jeudi 1 décembre 2016

Panettone Vegan au Chocolat

C'est l'odeur d'un traditionnel panettone italien dégusté par notre famille qui m'a récemment donné l'envie d'en réaliser un végétal !
Parmi les différents essais, c'est la version avec le Tang Zhong que nous avons retenue pour son moelleux, sa tenue et sa faible teneur en matière grasse. Nous l'avions déjà expérimenté, notamment avec les manalas. Pour rappel, le Tang Zhong désigne une préparation d'eau et de farine chauffée jusqu'à épaississement qui développe l'amidon et permet ainsi d'obtenir une texture moelleuse. Alex et moi ne sommes pas fan des raisins et autres fruits confits, je les ai donc remplacés par des pépites de chocolat (avec tout de même des zestes d'oranges et de cédrat). N'hésitez pas à y mettre ce qui vous plait.
La délicieuse odeur qui s'en dégage, nous rappelle que la saison des fêtes est là !

Panettone Vegan au Chocolat

A préparer la veille !

Pour le Tang Zhong :
Temps de préparation : 10 min
  • 35 g de farine
  • 180 g d'eau
Dans une casserole, sur feu doux, délayer la farine avec l'eau sans cesser de remuer, jusqu'à épaississement. Transvaser dans un récipient et mettre au frais au minimum pendant 6h (sauf si vous le faites le matin pour le soir, garder à température ambiante).

Pour le panettone :
Temps de préparation : 30 min
Temps de repos : 2h + 1h
Temps de cuisson : 45 min
  • 500 g de farine
  • 60 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • le zeste de 2 oranges
  • le zeste d'1 cédrat (ou citron)
  • 20 g de levure fraiche
  • 165 g de lait végétal (soja)
  • le Tang Zhong (recette ci-dessus)
  • 30 g d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de Marsala (idéalement, sinon un autre alcool de préférence fruité, ici nous avons utilisé du Cognac, seul alcool de notre placard)
  • 180 g de pépites de chocolat

Ramener le Tang Zhong à température ambiante.
Délayer la levure avec une partie du lait végétal tiédi.
Dans le bol du robot (ou dans un saladier si vous pétrissez manuellement), mélanger la farine, le sucre, le sel, les zestes. Ajouter les liquides : la levure délayée, le lait végétal, le Tang Zhong, l'huile et l'alcool.
Pétrir en commençant doucement, puis à vitesse moyenne pendant 5 minutes environ. Ajouter les pépites de chocolat puis pétrir encore quelques minutes. La pâte doit être lisse et élastique. Couvrir le bol avec un torchon propre et le placer dans un endroit chaud pendant 2 heures.
La pâte doit avoir doublé de volume. Lui mettre un coup de poing pour chasser le gaz puis la transvaser dans un moule rond (j'ai utilisé un moule à crème caramel de 15 cm de diamètre) chemisé de papier sulfurisé.
Couvrir d'un torchon propre et le placer de nouveau dans un endroit chaud pendant 1 heure.
Préchauffer le four à 180°C, 10 minutes avant la fin de la dernière levée. Dorer le dessus du panettone avec du lait végétal puis enfourner pour 45 minutes (voire 1 heure si besoin).
Une fois refroidi, saupoudrer de sucre glace (facultatif) et réaliser des tranches à l'aide d'un couteau à dents. Conserver bien emballé dans un torchon propre.


Bon temps de l'avent !

jeudi 27 octobre 2016

Layer cake d'automne

Prenez des épices chaudes, du chocolat, du potimarron, montez deux étages et vous voici prêts à faire une tenue de fête à ce dessert automnal.
La recette du gâteau est directement inspirée du délicieux Pumpkin Cake de Laura et Sébastien de VG-Zone. Nous ne nous lassons pas de le faire découvrir dès que revient le temps des courges.
Nous sommes donc ravis de le décliner en layer cake, agrémenté de notre crème au chocolat gourmande !

Layer cake potimarron et chocolat

Ingrédients pour 8-10 personnes

Pour la crème :
  • 230 g de chocolat noir
  • 400 ml de crème de coco
  • 1 c. à café d'épices
  • 1 c. à soupe rase de purée de noisette (facultatif)
Pour le gâteau :
  • 380 g de farine demi complète
 T80
  • 130 g de sucre blond
  • 15 g de poudre à lever
  • 5 g de bicarbonate de soude
  • 4 g de cannelle en poudre
  • 2 g noix de muscade 
râpée (ou déjà en poudre)
  • 1 pincée de sel
  • 320 g de potimarron avec la peau
  • 3 g de gingembre frais
  • 150 ml d'huile d'olive
  • 360 ml de boisson végétale (soja)
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre

La crème
Dans une petite casserole, porter le lait de coco avec les épices (et la purée de noisettes, facultatif) juste avant l'ébullition. Le verser sur le chocolat coupé en petits morceaux. Attendre qu'il fonde puis fouetter doucement pour homogénéiser. Si vous avez un blender, y transvaser le mélange et mixer pendant 30 secondes-1 minute. Laisser reposer quelques heures au réfrigérateur (de préférence dans un grand récipient peu profond pour accélérer la prise) afin qu'elle prenne.

Le gâteau
Préchauffer le four à 180°C.
Peser les ingrédients secs ensemble (farine, sucre, poudre à lever, bicarbonate, sel, épices) et mélanger.
Râper le potimarron (avec la peau) et zester le gingembre (sans la peau). Mesurer les ingrédients liquides et les ajouter au potimarron et gingembre.
Verser ce dernier mélange sur les ingrédients secs et remuer jusqu'à homogénéisation.
Transvaser dans 2 moules identiques (j'ai utilisé un moule de 20 cm de diamètre).
Cuire pendant 30-35 minutes.
Démouler une fois refroidi.

Montage
Déposer un gâteau sur le plat de service. A l'aide d'une spatule souple, y étaler environ les 2/3 de la crème au chocolat épaissie. Recouvrir du 2e gâteau. Etaler le restant de crème sur le dessus, à l'aide d'une poche à douille par exemple, ou selon vos idées et envies.
Conserver au réfrigérateur et sortir 15 minutes avant dégustation.


Happy Halloween !

vendredi 14 octobre 2016

Barres glacées golden milk et chocolat noir

Même si le temps est plutôt à se réchauffer, je ne recule pas devant un dessert glacé. Alors pour ne rien faire comme tout le monde, je vous propose de découvrir une glace automnale !
Le lait d'or ou golden milk est une boisson à base d'épices (qui réchauffent) : curcuma, cannelle, gingembre et de lait de coco. Le voici décliné en glace, volontairement non sucrée, avec un enrobage classique en chocolat qui fait office de sucrer l'ensemble.
Si vraiment, la glace vous rebute en ce temps un tantinet frisquet, je vous invite à siroter cette boisson dorée chaude et ainsi préparer votre corps aux maux hivernaux (voici une belle explication du lait d'or, accompagnée de sa recette chez Le palais savant).


Barres glacées golden milk et chocolat noir

Ingrédients pour 4 barres glacées :

Glace :
  • 400 ml de crème de coco ou lait de coco
  • 1 cuillère à soupe rase de curcuma en poudre*
  • 1/2 cuillère à soupe rase de cannelle en poudre*
  • 1/2 cuillère à soupe rase de gingembre en poudre*
  • quelques tours de moulin de poivre noir
  • 1 pincée de sel

Glaçage :
  • 250 g de chocolat noir à pâtisserie
  • 1 cuillère à soupe d'huile de coco

Verser tous les ingrédients pour la glace dans une casserole. Faire chauffer doucement sans atteindre l'ébullition, pour infuser les épices. Laisser refroidir. Si vous avez une sorbetière, turbiner le mélange avant de la transférer dans des moules (de type magnum ou popsicle). Faire prendre au congélateur quelques heures.
Une fois que les bâtonnets sont glacés, préparer le glaçage en faisant fondre le chocolat tout doucement avec l'huile de coco. Démouler les glaces et verser le chocolat fondu dessus (mettre une assiette pour récupérer l'excédant de chocolat) de manière à les enrober complètement, sans utiliser de spatule.
Déguster aussitôt, ou les stocker au congélateur.

* il est également possible de choisir ces ingrédients frais plutôt qu'en poudre.


Bel automne !

vendredi 1 juillet 2016

Glace chocolat noisette et pépites de chocolat vegan

Dans la série des glaces, après la menthe voici la chocolat noisettes ! La crème de coco et la purée de noisette sont des ingrédients assez riches, mais qui apportent du goût et une superbe onctuosité.
A l'aide d'une sorbetière, c'est une recette très rapide que je démarre en début de repas pour la servir en dessert. La texture est molle mais agréablement fondante en bouche. Sans sorbetière, on peut la transvaser dans des moules à popsicles ou alors prendre son mal en patience et remuer le mélange toutes les heures jusqu'à ce qu'elle prenne.
Rafraichissante, gourmande et végétale, on ne peut que succomber à cette glace végétale !

Glace chocolat noisette et pépites de chocolat vegan

Ingrédients pour environ 700 ml

  • 600 ml de crème végétale (ici mélange de 400 ml de crème de coco* et 200 ml de crème de riz ou soja)
  • 30 g de cacao en poudre
  • 60 g de sirop d'agave
  • 60 g de purée de noisette
  • 1 g de gomme de guar
  • 50 g de pépites de chocolat

La veille, placer la cuve de la sorbetière au congélateur .
Sans sorbetière, une solution consiste à mettre le mélange obtenu au congélateur et bien remuer toutes les heures jusqu'à durcissement (6-8h).

Placer tous les ingrédients, sauf les pépites de chocolat, dans le bol d'un blender.
Mixer à pleine puissance pendant 1 minute. Goûter et réajuster en sucre selon votre goût. Verser la préparation dans la sorbetière en suivant les instructions de celle-ci. Quand la préparation commence à bien épaissir (au bout de 20 minutes environ), ajouter les pépites de chocolat. Servir aussitôt ou sinon conserver la glace au congélateur dans un récipient adapté et la sortir au moins 20 minutes avant de la servir pour ne pas qu'elle soit trop dure.

*si vous ne souhaitez pas de goût de coco, il est tout à fait possible de remplacer par un mélange de crème de soja et crème de riz.

Bel été et bonnes vacances